Communiqué du 23 mai

Téléinscription

Le SNPDEN a toujours soutenu le principe de la téléinscription des élèves comme une application représentant un progrès et une simplification pour les EPLE.

Hélas ! Le déploiement d’un produit national inadapté génère des dysfonctionnements, mis en évidence par les expérimentations réalisées depuis 2012, dont il n’a guère été tenu compte
et peu d’améliorations ont été constatées alors que ces dispositifs ont vocation à être au service des établissements.
Le SNPDEN rappelle que la possibilité de la dématérialisation des inscriptions n’a pas modifié le Code de l’éducation : l’IA-DASEN affecte, le chef d’établissement inscrit (et selon la méthode de son choix !).
LE SNPDEN soutiendra sans réserve les collègues qui auraient à subir toute pression parce qu’ils ne mettent pas en place l’application ministérielle et choisissent d’autres formes (dématérialisées ou pas) d’inscription des élèves.