Évaluation des établissements : pour un moratoire – Normandie

Appel à signer

Madame la Rectrice

Lors de la dernière instance Blanchet, pour justifier le maintien de l’évaluation des établissements pendant l’année scolaire 2020-2021, vous nous avez indiqué que vous ne vouliez pas que cette année soit une « année blanche ».

Madame la Rectrice en assumant quotidiennement la direction des établissements depuis septembre, nous vous assurons que nous ne vivons pas une « année blanche ».

Cette réalité, nous vous la décrivons lors de chacune de nos rencontres. Pourtant, notre parole semble peu entendue et nous voyons s’accumuler de nouvelles demandes comme si nous n’étions pas plongés dans une situation extraordinaire qui nous impose de revisiter nos priorités.

Dernière sollicitation en date, emblématique d’une forme de surdité de l’institution à notre égard, la relance individuelle des collègues pour qu’ils se déclarent volontaires afin de mener dès cette année l’évaluation de leur établissement.

Face à cette sollicitation, notre réponse est celle d’une demande de moratoire.
• Parce que nous entrons dans une phase de dialogue social autour du dossier « METIER » qui doit notamment permettre de penser l’articulation de cette évaluation avec les autres situations d’analyse du fonctionnement de nos établissements (projet d’établissement, contrats d’objectifs, diagnostic préalable à la rédaction de la lettre de mission, lycée des métiers, projet d’éducation prioritaire) ;
• Parce que les contextes sanitaire, sécuritaire et leurs conséquences sur l’organisation de la vie au sein des établissements orientent notre activité sur les missions liées au maintien de la sécurité des personnes, la mise en place de la continuité pédagogique ;
• Parce que nous constatons déjà depuis le début de l’année un alourdissement de notre charge de travail (dossier « Ecole inclusive », évaluations nationales, calendrier des examens en lycée, Pix, demandes de bourses en collège…) ;
• Parce que les applications de recueil d’indicateurs ne sont pas en lien avec l’application VACOA et imposent des saisies de données déjà complétées par ailleurs, que le travail d’accompagnement mis en place nous laisse pour l’instant dubitatifs,

Moratoire encore parce qu’il nous apparait impossible de mobiliser nos équipes sur la démarche d’évaluation selon le calendrier imposé par le CEE.

Par cet appel, toutes les organisations syndicales, représentantes des personnels de direction de Normandie, réitèrent leur requête que l’ensemble des opérations liées à l’évaluation des établissements soit reporté à une période qui permette son examen. Nous demandons également que les conditions d’un véritable volontariat soit strictement respectées dans tous les départements.

Dans vos boites mail professionnelles, vous trouverez un message pour valider votre participation à la pétition en ligne.

Matthieu COSTE de BAGNEAUX

Hugues BROUSTAIL

Denis SEBILLE

Igor GARNCARZYK

Patrick BEDEL

Joël DELHOPITAL

Secrétaires Académiques Caen/Rouen

Caen-Rouen, le 24 novembre 2020