Communiqué du 28 février.

Le SNPDEN-UNSA dénonce le climat de violence des blocages de lycées

Comme chaque année depuis dix ans, des « blocages » de lycée ont lieu, dérivant régulièrement vers de moins en moins d’adhésion et de plus en plus de violence. Sans assemblée générale, sans slogan, sans perspective, ces blocages instaurent un climat de violence d’abord symbolique (empêcher ceux qui le veulent d’aller en cours) et maintenant physique.

Ainsi, des personnels sont régulièrement blessés (une dizaine l’an passé, deux déjà en moins d’une semaine), principalement des personnels de direction et quasi exclusivement féminins.
Seule l’UNSA, à ce jour, a dénoncé ces violences toujours entourées de trop de complaisance.

Le SNPDEN-UNSA

Rencontre avec Hervé MORIN – Président de la région Normandie

Le mercredi 14 décembre à Lisieux, Hervé MORIN, Président de la région Normandie et monsieur Bertrand DENIAUD, Vice-Président en charge des lycées, ont rencontré les personnels de direction des lycées de Normandie pour une réunion d’échanges sur la politique régionale en direction des Etablissements Publics Locaux d’Enseignement et des lycéens de Normandie.

Le SNPDEN-UNSA de l’académie de Caen et de Rouen vous invite à lire le compte rendu de cette rencontre  -> rencontre_lisieux

____________________________

Les bureaux académiques de Caen et de Rouen

 

 

PPCR

Le SNPDEN-UNSA accueille favorablement les propositions ministérielles sur la nouvelle grille de rémunération des personnels de direction.

Ce 20 octobre, le ministère a présenté le projet de nouvelle grille de rémunérations des personnels de direction dans le cadre des négociations sur l’accord PPCR, signé par l’UNSA, avec la CFDT et la FSU, et refusé par la CGT et FO.

Ce projet s’inscrit dans les mandats du SNPDEN-UNSA :
– fusion de la 1ère et de la 2ème classe avec un seul concours d’entrée, – hors-classe portée à la hors-échelle B par création d’un échelon spécial fixé à 10 % de l’ensemble du corps.

Le SNPDEN-UNSA accueille favorablement ces propositions mais sera très attentif aux conditions de leur mise en œuvre qui peuvent en altérer la portée et le sens. Ainsi, des questions restent encore ouvertes comme celles des conditions d’entrée dans le corps afin de conserver son attractivité, de la fluidité des parcours individuels ou des critères d’accès à l’échelon spécial.

MOBILISATION REUSSIE

Mercredi 21 septembre à 14h, nous étions une centaine de collègues devant les grilles du rectorat de Rouen.

 Le SNPDEN-UNSA national annonce une mobilisation dans toute la France entre 3500 et 4000 collègues.

A 14 h 30 une délégation académique – Corinne LAURENT, secrétaire académique, Catherine GUERET LAFERTE, secrétaire départementale 76, Joël DELHOPITAL, secrétaire départemental 27 – était reçue par monsieur FLIOU, secrétaire général de l’Académie de Rouen et monsieur MAILLARD, Directeur de Cabinet.

Un courrier reprenant nos revendications nationales, à l’attention de Madame la Ministre, leur a été remis.

Le bureau académique remercie les collègues qui se sont mobilisés et tous ceux ont apporté leur soutien à l’action du SNPDEN UNSA.

_____________assez

1 2

TOUS MOBILISES LE 21 SEPTEMBRE

Le SNPDEN UNSA académique vous appelle à un rassemblement devant les grilles du rectorat côté boulevard des belges

le mercredi 21 septembre à 14 h.

Mobilisons-nous pour l’amélioration nos conditions de travail et la revalorisation de nos carrières.

Soutenons les représentants nationaux du SNPDEN-UNSA qui revendiquent auprès du ministère dans le cadre du PPCR :
– L’accélération des carrières avec la fusion de la seconde et de la première classe,
– l’accès au B3,
– Une revalorisation salariale avec une modification des grilles indiciaires,
– La refonte de la charte de pilotage,
– L’arrêt de l’asphyxie causée par les applications informatiques nationales,
– La fin des injonctions contradictoires…

C’est maintenant que tu peux peser pour des avancées concrètes

Tous ensemble mercredi 21 septembre à 14h devant le Rectorat pour exprimer « ASSEZ ! ».

Rentrée 2016

Le  bureau académique du SNPDEN-UNSA souhaite la bienvenue aux nouveaux collègues arrivants dans l’académie, nombreux cette année, ainsi qu’une très bonne rentrée à tous les personnels de direction.

N’hésitez pas à nous contacter sur l’adresse : snpden@ac-rouen.fr

Alerte Sociale, le SNPDEN-UNSA reste mobilisé

La conférence nationale prend acte des engagements ministériels et le SNPDEN reste mobilisé

La Conférence nationale du SNPDEN prend acte des engagements pris le 12 avril dernier par la ministre de l’Education nationale à l’égard des personnels de direction? à la suite de l’alerte sociale lancée par le SNPDEN :
1)      de publier, d’ici juin 2016, la circulaire sur les indemnités pour les formateurs et les tuteurs, afin qu’elle soit effective à la rentrée 2016 ;
2)      de mettre en place un Groupe National des Personnels de Direction (GNPD), présidé par la ministre et regroupant les services du ministère et les organisations représentatives des personnels de direction, devant se réunir 3 fois par an, afin de dégager des temps de dialogue réguliers sur les principaux enjeux des réformes éducatives intéressant les personnels de direction de l’éducation nationale ;
3)      de lancer, avant l’été, les travaux sur l’amélioration des parcours de carrières des chefs d’établissement? qui doivent aboutir à l’automne 2016 conformément au protocole PPCR ;
4)      d’engager l’actualisation de la charte des pratiques de pilotage de 2007 visant à clarifier, dans le respect de l’autonomie des EPLE, les liens que les établissements entretiennent avec les services de l’État et leur collectivité de rattachement.

Ces engagements apparaissent comme des prémices positives s’ils sont effectivement suivis de mise en œuvre.
Afin qu’il en soit ainsi, la Conférence nationale du SNPDEN appelle les personnels de direction à poursuivre leur action autour de leurs conditions d’exercice et de leurs parcours (notamment la fusion des deux premières classes et l’accès au B3). Dans l’immédiat, elle renouvelle les mots d’ordre de refus de la généralisation obligatoire de la télé inscription et de SDO, quelle qu’en soit la forme. Elle appelle les personnels de direction à ne pas les utiliser dans ces conditions. Le SNPDEN donnera des consignes concernant DEMACT, dont il dénonce les dérapages. Il souligne à nouveau que seules les enquêtes figurant sur le portail ORCHESTRA ont à être renseignées.
La Conférence nationale, qui se réunira à nouveau le 7 septembre, dressera un bilan d’étape sur l’état d’avancement des négociations et le respect des échéances annoncées. Le SNPDEN rappelle qu’il ira jusqu’à la grève ou la manifestation si les négociations qui s’ouvrent n’aboutissaient pas.

Alerte Sociale – Le SNPDEN-UNSA mobilisé

Première rencontre autour de l’alerte sociale du SNPDEN

Une délégation du SNPDEN-UNSA (Pascal Bolloré, Philippe Tournier et Philippe Vincent) a rencontré Bernard Lejeune, directeur de cabinet de la ministre de l’Education nationale.

Cette audience faisait suite à l’alerte sociale lancée par le SNPDEN-UNSA le 16 mars lors de son CSN.

Lors de cette rencontre, le SNPDEN-UNSA a fait état d’un climat généralisé d’exaspération, qui s’est considérablement agravé ces derniers mois, qui porte souvent moins sur la politique conduite que sur la façon dont elle l’est.

Qu’il s’agisse des non-décisions concernant les « zones spécifiques » pour les fumeurs (qui conduisent nos collègues devant les tribunaux !) à l’indifférence aux violences dont ils sont victimes (parfois ce sont les mêmes !) lors des blocages, en passant par les valses-hésitations de la réforme du collège ou les procédures inutilement alambiquées de DEM’ACT.

Ce climat à la fois délétère et véhément a fait l’objet d’un long échange.

Le SNPDEN-UNSA a souligné que s’y ajoutaient les difficultés du dialogue social ces dernières années, alors qu’il avait souhaité construire avec les ministres successifs, depuis 2007, un cadre régulier et formalisé d’échanges.

Le ministère a alors proposé de relancer ce dialogue par la mise en place d’un cadre national d’échanges inspiré des GTPD académiques (groupes « Blanchet »), se réunissant plusieurs fois par an et suivant, avec régularité, l’état d’avancement de tous les dossiers intéressant les personnels de direction. Parmi ces dossiers, deux seraient prioritaires : celui des carrières et celui d’une mise à jour de la charte des pratiques de pilotage.

Le SNPDEN-UNSA accueille ces perspectives avec intérêt mais reste vigilant sur la mise en œuvre : ces dernières années, trop d’échanges sont restés sans suite concrète. C’est donc à partir de la réalisation et non des seules intentions, que le SNPDEN-UNSA prendra position notamment lors de la conférence nationale de mai.

____________

Suivez l’actualité de l’alerte sociale sur  @Snpden

Le SNPDEN-UNSA un syndicat Normand

Mercredi 27 avril 2016 le conseil syndical de l’académie de Caen et le conseil syndical de l’académie de Rouen se réunissent au lycée Paul CORNU de Lisieux pour débuter les premiers travaux inter-académiques.

Depuis le 01 janvier 2016 la Normandie est une réalité, le SNPDEN-UNSA souhaite préparer l’avenir. Les deux bureaux académiques souhaitent réfléchir ensemble aux synergies possibles sur le territoire Normand.

Le SNPDEN-UNSA sera le premier syndicat des personnels de direction Normand.

________

Corinne LAURENT, secrétaire académique de l’académie de Rouen

Catherine PIEL, secrétaire académique de l’académie de Caen